Guy - Prochaines diffusions

CANAL PLUS FAMILY13/12/2019 
01:30 
Guy

FILM - COMÉDIE - 100 min


Guy

En filmant Guy Jamet, un artiste de variété française, Gauthier enquête aussi sur celui qui pourrait être son père. Enfin, d'après sa mère qui lui a révélé ce secret dans un mot avant de mourir. Guy Jamet a accepté d'être suivi chaque jour et partout par le reporter comme dans une émission de télé-réalité. Après plusieurs années, un peu oublié, il vient de sortir un nouvel album et est invité sur tous les plateaux dont celui de Michel Drucker. Gauthier le filme chez lui et en tournée dans toute la France. Il revient sur ses moments de gloire, les femmes qu'il a aimées et Sophie, avec laquelle il vit dans une maison isolée près d'Aix-en-Provence avec ses chevaux... - Critique : Jusqu’à présent, Alex Lutz ne nous avait jamais fait beaucoup rire. Ni sur scène (trop lisse) ni travesti en secrétaire vulgaire sur Canal+ (trop lourd). On n’attendait donc pas grand-chose de son deuxième film — le premier, Le Talent de mes amis (2015), s’étant lui aussi révélé bancal. Surprise avec cet étonnant et désopilant faux documentaire sur une vedette de variétés imaginaire, Guy ­Jamet, qui a connu son heure de gloire dans les années 1970-1980 et tente un retour sur scène dans des salles de sous-préfectures. Pour interpréter ce chanteur gentiment ringard à l’humour vachard, Alex Lutz, 39 ans, s’est infligé quotidiennement cinq heures de maquillage, passage obligé, et souvent loupé, des films à performance transformiste. La réussite du film doit énormément à la crédibilité parfaite de l’humoriste en vieil homme : les taches sur la peau, l’élocution, la bouche légèrement de travers… Une prouesse d’autant plus risquée que Guy Jamet est de tous les plans, filmé en caméra subjective par un jeune admirateur qui réalise un documentaire sur son come-back et tente de lui annoncer qu’il serait, peut-être, son fils illégitime. Ressort dramatique qui pourrait sembler tire-larmes, mais qu’Alex Lutz a l’élégance de ne jamais résoudre. C’est la seconde surprise du film : le réalisateur échappe au cynisme qui consisterait à se moquer de son personnage de chanteur démodé.   Suivi du concert donné par Guy Jamet (alias Alex Lutz) les 3 et 4 décembre 2018 à Bobino.

CANAL PLUS DECALE17/12/2019 
15:20 
Guy

FILM - COMÉDIE - 95 min


Guy

En filmant Guy Jamet, un artiste de variété française, Gauthier enquête aussi sur celui qui pourrait être son père. Enfin, d'après sa mère qui lui a révélé ce secret dans un mot avant de mourir. Guy Jamet a accepté d'être suivi chaque jour et partout par le reporter comme dans une émission de télé-réalité. Après plusieurs années, un peu oublié, il vient de sortir un nouvel album et est invité sur tous les plateaux dont celui de Michel Drucker. Gauthier le filme chez lui et en tournée dans toute la France. Il revient sur ses moments de gloire, les femmes qu'il a aimées et Sophie, avec laquelle il vit dans une maison isolée près d'Aix-en-Provence avec ses chevaux... - Critique : Jusqu’à présent, Alex Lutz ne nous avait jamais fait beaucoup rire. Ni sur scène (trop lisse) ni travesti en secrétaire vulgaire sur Canal+ (trop lourd). On n’attendait donc pas grand-chose de son deuxième film — le premier, Le Talent de mes amis (2015), s’étant lui aussi révélé bancal. Surprise avec cet étonnant et désopilant faux documentaire sur une vedette de variétés imaginaire, Guy ­Jamet, qui a connu son heure de gloire dans les années 1970-1980 et tente un retour sur scène dans des salles de sous-préfectures. Pour interpréter ce chanteur gentiment ringard à l’humour vachard, Alex Lutz, 39 ans, s’est infligé quotidiennement cinq heures de maquillage, passage obligé, et souvent loupé, des films à performance transformiste. La réussite du film doit énormément à la crédibilité parfaite de l’humoriste en vieil homme : les taches sur la peau, l’élocution, la bouche légèrement de travers… Une prouesse d’autant plus risquée que Guy Jamet est de tous les plans, filmé en caméra subjective par un jeune admirateur qui réalise un documentaire sur son come-back et tente de lui annoncer qu’il serait, peut-être, son fils illégitime. Ressort dramatique qui pourrait sembler tire-larmes, mais qu’Alex Lutz a l’élégance de ne jamais résoudre. C’est la seconde surprise du film : le réalisateur échappe au cynisme qui consisterait à se moquer de son personnage de chanteur démodé.   Suivi du concert donné par Guy Jamet (alias Alex Lutz) les 3 et 4 décembre 2018 à Bobino.